Conflit israélo-palestinien en France : Comment en discuter sans antisémitisme.

C’est la guerre en Israël/Palestine.

Je ne vous apprend rien, ça dure depuis 1948.

On remercie bien fort à ce propos les fruits du colonialisme occidental, précisément les britanniques qui ont décidés à l’époque de se barrer en laissant les juifs et les palestiniens sur ce petit bout de terre, et puis on verra bien qui aura tué l’autre en premier.

On la connait, cette guerre. Les palestiniens sont opprimés, ils balancent des roquettes sur Tel-aviv, l’état israëlien réplique avec chars et avions, à la fin les palestiniens sont toujours opprimés, sauf que la maison est détruite et le fils du voisin est mort, ce qui n’arrange rien. Répetez le cycle en boucle.

Voilà, je pense avoir bien résumé le conflit, et je n’irais pas plus loin, car ce n’est pas l’objet de cet article. Je ne m’interesse pas plus à cette guerre qu’a une autre. Par contre je renifle de l’antisémitisme latent partout où on en parle, et ça, c’est ce dont je veux parler aujourd’hui.

De même que, sous couvert de féminisme, la question du voile est l’occasion pour les racistes de tout poil de s’exprimer, de même la question du conflit israélo/palestinien fait ressortir énormément d’antisémitisme.

Et j’en profite pour le rappeler :

NON, être juif n’est pas un privilège.

En Israël, être juif est un privilège. Je vis en France . Affirmer qu’être juif est un privilège dans ce pays est une marque d’antisémitisme.

Les juifs auraient un « réseau communautaire » qui leur permettrait de devenir riches, puissants, et de tirer les ficelles de ce pays. On a EXACTEMENT le même discours avec le « lobby gay », cette puissante organisation homosexuelle qui contrôlerait le gouvernement dans l’ombre. « Parce que c’est connu, si t’es pas feuj ou pédé dans ce pays, tu arrives à rien » (Dixit un quenelleur).

Il existe une communauté juive. Il existe une communauté LGBT. Il existe des communautés pour toutes les minorités.

Maintenant, dites-moi si se faire jeter des pierres quand tu vas chercher ton ballon à 12 ans c’est un privilège. Ou quand tes amis se font casser la gueule parce qu’ils portaient un signe religieux. Ou quand un ancien camarade de classe se fait trucider gratuitement avec ses enfants (Mohammed Merah pour vous c’est un fait divers glauque, pour ma famille c’est le meurtre d’un ami et de ses enfants). Quand ta synagogue se fait cibler par des cocktails molotovs. Quand tu lis ou entend de la haine gratuite à ton égard un peu partout, et que ça t’use.

Tous ces exemples, ils me sont personnellement arrivés. Alors que je n’ai rien d’un juif religieux, je ne porte même pas de magen david, je ne fréquente pas la communauté juive. Et je n’ai jamais chopé le moindre piston grâce à ma juiverie.

L’antisémitisme est bel et bien vivant et actif en France, quoi qu’on en dise. Et le fait qu’on fasse couler beaucoup plus d’encre sur le conflit israélo/palestinien plutôt que sur, par exemple, le génocide syrien, n’est pas anodin. Visitez n’importe quel forum un peu populaire (Blabla 18-25, jeuxvideos.com, par exemple ?) et comparez le nombre de posts sur Israël/Palestine par rapport à n’importe quel autre sujet. Lisez la violence des débats. Dire que de l’antisémitisme ne se cache pas quelque part là dessous serait de la plus haute naïveté, surtout que l’antisémitisme ne prend souvent même plus la peine de s’y travestir en antisionisme.

Parlons donc un peu de l’antisionisme en France.

Antisionisme : ça veut dire quoi ?

« Je suis pas antisémite, je suis antisioniste » – on connait le couplet de la bande Soral/Dieudonné et leurs hordes d’”antisystèmes”. Le fait qu’ils soient aussi négationnistes/conspirationnistes et tiennent des propos antisémites à coté, est une pure coincidence. Mais pas besoin d’aller chercher trop loin du coté de Egalité & reconciliation pour constater que l’antisionisme est souvent un antisémitisme déguisé.

Beaucoup d’antisionistes n’ont aucune idée de ce que le mot « sionisme » signifie. Sérieusement, je doute même qu’ils comprennent quoi que ce soit à l’article wikipédia sur le sujet. Il existe vraiment peu de mots qui soient à la fois autant utilisés et autant mal compris.

Le sionisme se définit comme « une idéologie politique […] prônant l’existence d’un centre territorial ou étatique peuplé par les Juifs en Terre d’Israël »

Cet état, il existe depuis 70 ans. Les israéliens d’aujourd’hui sont les petits-enfants, voir les arrières petits-enfants des juifs qui ont émigré en masse en Israël pendant l’ère sioniste. Être contre le sionisme aujourd’hui, c’est un peu comme être contre la colonisation des états-unis par les britanniques. C’était sans doute une mauvaise idée sur le moment, mais maintenant, on fait quoi ? On attend des américains qu’ils s’excusent, rendent la terre au peuple natif-américain et rentrent tous en masse en Angleterre ?

C’est pareil en Israël actuellement. On pouvait être antisioniste, c’est à dire critiquer la création de l’état, il y a plus d’un demi-siècle. Mais maintenant, que fait-on avec ces 8 millions d’israéliens ? Les renvoyer dans les pays de leurs grand-parents, qu’ils n’ont pas connus, dont ils ne connaissent ni la langue ni la culture, et qui ne veulent de toute façon pas d’eux ?

Le sionisme n’existe plus. On peut parler de Néo-sionisme ou de Post-sionisme. On peut militer contre la politique expansionniste de l’état israélien. On peut militer contre l’apartheid, l’extrême-droite israélienne, l’oppression palestienne, les colonies, ou que sais-je encore. Demander la fin de l’apartheid. Demander un état palestinien. Demander la fin des violences. Mais ne prétendons pas qu’il suffit de se débarasser de la population israélienne (ou palestinienne) pour résoudre le conflit.

Au final, l’antisionisme est souvent un simple paravent pour certains antisémites. il vaut donc désormais mieux se dire anti-néo-sionistes, le néo-sionisme correspondant davantage à l’idée d’une politique israëlienne agressive et expansionniste.

Enfin, un dernier point :

Eviter les fucking amalgames !

         a) Un juif n’est PAS un israélien.

Il faut savoir que des juifs se font régulièrement tabasser en France, des gens qui n’ont rien demandé à personne, au nom de la défense du peuple palestinien (qui, je pense, se soucie assez peu de savoir si un juif français lambda a été tabassé pour défendre ses oppressions).

Quant à la LDJ, elle n’est aucunement représentative des juifs de France.

         b) Un israélien n’est PAS un juif.

On a tendance à l’oublier, dans ce débat, mais il n’y a pas que des juifs en Israël, loin de là.

Les juifs représentaient en 2007 75% des citoyens de l’état d’Israël (donc sans prendre en compte les territoires). Le chiffre a probablement baissé aujourd’hui, vu que leur taux de natalité est largement inférieur à celui des musulmans. Faire l’amalgame Israélien = juif, c’est effacer l’identité des populations israéliennes musulmanes. [Source]

De plus, seulement 10% de la population israélienne est ultra-religieuse. La plupart des juifs d’Israêl se soucient autant de leur religion que les chrétiens en France, c’est à dire qu’ils s’en foutent. [Source]

         c) Les actes du gouvernement israélien ne représentent PAS l’opinion de tous les israéliens.

On accuse pas tous les américains d’être personnellement responsables de la guerre en Irak. Il y a là-bas une opposition forte à la politique étrangère des Etats-unis.

Le gouvernement, il a sa politique, il en a rien à foutre. Moi-même je suis français, personne ne m’a demandé avant d’aller faire la guerre au Mali. Bien sûr il y a des israéliens haineux, tout comme il y a des palestiniens haineux ou des américains haineux, mais penser que la globalité de la population d’Israel veut tuer des palestiniens à tour de bras, c’est faux (et antisémite).

Je vous invite par ailleurs à visiter la page de Israël Loves Palestine sur Facebook.

Aimons-nous les uns les autres, bordel de merde.

peaceConclure sur une image bisounours, c’est bien.

Cet article vous a plu ?
Merci de le partager 
sur Twitter ou Facebook !

Cet article a été publié dans Politique avec les mots-clefs , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarker le permalien. Laisser un commentaire ou faire un trackback : URL de trackback.

11 Commentaires